Vibrations de l’âme

Vibrations de l’âme

Par Julián Tejera de León

Publié le 03/07/15
Collection Classique
Cet ensemble de poèmes dévoile les sentiments intimes d’un amoureux de l’amour. Il chante la rencontre de l’amour sincère et de l’amitié, trouve refuge dans les souvenirs de son enfance et de la famille et crie sa révolte devant la pauvreté et l’injustice.

À la différence, qui fait la spécificité de chaque chose, l’identité personnelle, il oppose la propriété fondamentale et universelle de l’être, le fait même d’être. La réalité est vacuité et parce qu’elle est vide, elle est aussi le Tout. Et en conséquence :

« …je ne pourrai plus ne pas aimer ma seule réalité,

Notre essence, notre rien, notre totalité, notre divinité.

Et je ne pourrai qu’aimer le bon et le méchant,

Aussi la putain qui vend son corps pour nourrir ses gamins ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *