Vieilles cartes et nouvelle donne

Vieilles cartes et nouvelle donne

Par René Pagès

Publié le 29/02/12
Classique
Deux jeunes gens qui essaient de s’aimer. Pas facile pour un garçon flanqué d’une mère dévoreuse ; pas facile pour une fille confrontée à un beau-père manifestement pervers. Il veut fuir les problèmes, elle veut les résoudre. Elle veut aider sa mère, il essaie d’ignorer la sienne. Il se défie de son père, elle est fascinée par le sien. Et quant aux deux familles, un abîme semble devoir immanquablement les séparer. Il faudra une mort pour dénouer l’imbroglio, il faudra que disparaisse celui qui, il est vrai, n’eût jamais dû être là.
Monologues alternés et dialogues pris sur le vif ; nous voici témoins, nous voici invités dans l’intime de personnages aux destins désespérément humains.