Vous n’aurez pas la peau d’Evariste Boudinot !

Vous n’aurez pas la peau d’Evariste Boudinot !

Par Tina Dörm

Publié le 20/02/14
Collection Classique
Au milieu des déambulateurs et des dentiers baladeurs, Evariste traîne son désespoir. Mais il ne se résigne pourtant pas et avec l’aide d’Agnèta et le soutien de son compagnon de retraite, il va retrouver l’envie. L’envie de vivre, de rire et d’aimer. L’amour n’était pas bien loin, ce vieux bougre d’Evariste était loin de se douter qu’il y a encore une vie au « Merle moqueur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *